• DISCOURS DE HAINE ET XENOPHOBIE: La CNPBM multiplie les stratégies de lutte contre ces fléaux

    Cette phase survient après la conférence de presse donnée le 05 mars 2021 toujours au Palais des Congrès, pour le lancement officiel de ladite campagne. Aux uns et aux autres, le Président de la CNPBM a rappelé que ce fléau a des répercussions sur la riche diversité culturelle camerounaise, et porte également une atteinte à la dignité humaine.



  • Communiqué de presse du 31 mars 2021

    La Commission Nationale pour la Promotion du Bilinguisme et du Multiculturalisme (CNPBM) a entrepris sur Très Hautes Instructions du Président de la République son Excellence Paul BIYA, une Nouvelle Campagne de Communication contre le discours de haine et la xénophobie au Cameroun.



  • Discours de haine et xénophobie, la CNPBM en ordre de bataille

    Devant la presse, il  a précisé que le discours de haine se caractérise sous la forme écrite, orale ou visuelle, par toute incitation à la discrimination, harcèlement, menace ou violence à l’égard de l’autre en raison de son origine, sexe, tribu, ethnie, race ou religion.



  • Journée du multiculturalisme à la CNPBM

    Le vendredi 26 février 2021 entre dans l’histoire à la Commission Nationale pour la Promotion du Bilinguisme et du Multiculturalisme. Le Président de cette institution, en présence du Vice-Président, de quelques membres et du Secrétaire Général, a lancé les activités d’une Journée du Multiculturalisme à son siège. Tous, y compris le personnel, arboraient des tenues traditionnelles mettant en exergue la diversité culturelle du Cameroun.



  • La CNPBM en conclave pour sa 1ere session semestrielle 2021

    Deux milliards 980 millions FCFA, dont 2 milliards 380 millions pour le fonctionnement et 600 millions pour l’investissement, c’est le budget 2021 de la CNPBM. Ce budget, comme l’a dit S.E Peter MAFANY MUSONGE, tient compte de la mise en œuvre effective des activités du Plan d’action 2021 ; plan validé lors de la session du 17 décembre 2020.