La CNPBM a achevé par Maroua, sa mission de sensibilisation et d’écoute des populations dans le Nord et l’Extrême-Nord.

Le succès de cette étape se juge par l’affluence au lieu des cérémonies, au Hall de la Communauté urbaine, et les multiples interventions des participants.

Les différentes couches sociales qui composent la région de l’Extrême-Nord, ont manifesté un intérêt particulier à la mission de la CNPBM, conduite personnellement par son Président, S.E Peter MAFANY MUSONGE.

La CNPBM leur a donné l’opportunité de comprendre le bien-fondé de la nouvelle Loi portant promotion des langues officielles au Cameroun avec l’exposé donné par le SG/CNPBM, Dr CHI ASAFOR Cornelius. Sur la lutte que mène le Cameroun contre les discours haineux, celui du Vice-Président de la CNPBM, M. OUMAROU DJIKA SAÏDOU. Le Vivre-Ensemble au Cameroun a été présenté par le membre, Dr Pierre Vincent NGAMBO FONDJO et le dernier, sur la politique du Multiculturalisme, par le Pr Abbé Jean Marie BODO.

De fructueux échanges ont eu lieu dans la salle des travaux, ainsi que dans les 6 groupes de travail constitués. Les populations ici souhaitent apprendre l’anglais, cela leur permettra aussi de mieux échanger et faire leurs affaires avec le Nigéria voisin. Pour le multiculturalisme, il prône plus de brassages des populations du Grand Nord avec celles du Grand Sud.

Le Président de la CNPBM a réitéré à ces interlocuteurs que : « Nos diversités linguistiques et culturelles sont des atouts et non des fardeaux pour notre pays ».